Sections

Les remparts

Quand on arrive à Ferrare, les remparts constituent presque toujours la première approche avec la ville: une courtine de briques rouges qui se découpe sur le vert intense des terre-plein surmontés d’arbres.
Les remparts

Ils entourent de façon presque ininterrompue, sur une longueur de neuf kilomètres, le centre historique, représentent un ancien système de défense parmi les plus imposants du Moyen Âge et de la Renaissance. On y reconnaît toutes les techniques de défense du XVe et XVIe siècles: portes historiques, bastions, donjons, fusiliers et canonniers. Le temps a transformé ces remparts en un lieu de rencontres, de sports, de loisirs, similaire à un grand jardin tranquille avec des parcours piétonniers et cyclables; du haut des terre-pleins, on admire, d’un côté, un paysage de campagne jusqu’au Pô, et de l’autre, un riche patrimoine constitué de clochers d’églises et de tours du château. Les remparts nord ont été élevés entre 1493 et 1505 dans le cadre de la réalisation de l’Adjonction d’Hercule à partir d’un projet de l’architecte Biagio Rossetti. Ce tronçon se distingue par des donjons mineurs semi-circulaires et par le long "chemin de ronde"des sentinelles. Au nord, il faut signaler la Porte des Anges, d’où sortit le cortège du dernier duc César d’Este en 1598. Le tronçon de remparts à l’est fut conçu par Alphonse Ier d’Este, entre 1512 et 1518, tandis que les fortifications sud sont caractérisées par quatre imposants donjons en forme d’"as de pique", voulus par Alphonse II entre 1575 et 1585. Le long de ce tronçon, on a rouvert la porte de San Pietro qui relie la ville au Pô de Volano.

Contacts

Ferrara

Bureau d'information

Bureau d'information touristique de Ferrara

Ferrara
Castello Estense
Dernière modification 05/10/2015 05:56
Chiudi menu
Informations touristiques